La Compagnie Pollen est née en 2005 sous la forme d’un projet universitaire. Elle est devenue professionnelle en 2018.

En 2007 elle la fait participer au festival Universcènes dont le but est de faire découvrir aux spectateurs français les dramaturgies étrangères. La compagnie met en scène des auteurs polonais contemporains tels que Walczak, Maslowska, Sikorska-Misczuk, Bajer et Spiss mais aussi Herbert et Gombrowicz. Elle s’est produite au théâtre Sorano, à la Fabrique Culturelle, à la Brique Rouge, la Chapelle, au Théâtre du Chien Blanc, mais aussi à Avignon, Albi, Arras, et Liège. Le théâtre universitaire a été un véritable terrain d’exploration loin de préoccupations et des contraintes liées à la production et à la diffusion de spectacles professionnels. Ivonne princesse de Bourgogne de W. Gombrowicz a par exemple été mise en scène en sept langues. Une aventure universitaire inoubliable et très formatrice qui prend fin en 2018.

La même année, Katarzyna Kurzeja professionnalise la compagnie.Elle explore le terrain de la création par l’écriture de plateau. VOLKANTORNADO, spectacle   quasiment sans parole rend hommage au metteur en scène Tadeusz Kantor. C’est une pièce qui marque le début de son travail professionnel, elle donne la couleur de son univers artistique entre tragique, comique, corporel et visuel. Cet univers sans parole se remplit de bruits, de grincements, de nuages de poussières. Règne alors le silence où chaque geste a son importance, où le metteur en scène adopte un rôle de chorégraphe qui met en scène des corps. Une esthétique qui se rapproche du cinéma, un moment poétique et vivant.

En 2018, LA PREMIERE FOIS est un duo endiablé librement inspiré de la pièce polonaise de Michal Walczak. Les comédiens se sont approprié la trame de la pièce pour en faire une réécriture. Le travail de variation crée un nouveau dialogue et de nouvelles situations qui amènent à un changement de rôles. Ce procédé met en exergue les clichés et les stéréotypes dans le couple. Cette pièce tragicomique tisse un lien très intime avec le spectateur qui devient un témoin tantôt ravi tantôt gêné voir même effrayé par cette proximité avec les protagonistes. Un court-métrage a été réalisé la même.

Le projet L’ARCHE est créé en 2020. Ce travail s’articule autour des questions de l’extinction des espèces et de la place de l’homme dans le monde du vivant. Le est en trin d’être adapter adapter en court-métrage.

La création en cours LE BRUIT DES CHOSES QUI TOMBENT est issu d’un travail qu’elle effectue avec un groupe de femmes autour de sujet de la féminité et de l’intime.

Aujourd’hui, le « noyau » de l’équipe se compose de:

JORIS LADUGUIE, RICHARD LOUIS, CHLOE MELLIER, GABRIELA MERCADO, THOMAS NIKLOS, ANTOINE TOULEMONDE. Depuis peu DELPHINE KOSTUSIAK et NELLY NUCCIO collaborent avec la compagnie.

DEMARCHE ARTISTIQUE

Tous les projets de la compagnie à l’exception de LA PREMIERE FOIS sont de créations.

La matière est recherchée et produite en résidence pendant des séquences dédiées à l’improvisations. Arrive ensuite la phase d’écriture et de montage. L’écriture séquencée est caractéristique de la dramaturgie de la compagnie. Elle se rapproche de l’écriture cinématographique.

Chaque nouveau projet est le lieu d’une nouvelle exploration. Pour autant, leur point commun est le désir d’être proche du spectateur. Nous voulons que la scène lui permette de vivre une expérience avec les acteurs. La compagnie souhaite sortir des salles de théâtre pour emmener ses créations ailleurs. Développer des projets de médiation culturelle autour de chacune des pièces est également un objectif.

Partenaires

region-midi-pyreneesmairie-de-toulouseinstitut-polonaisuniversite-toulouse-jean-jauresapolinauniverscenesconsulat general pologne